VIE ET ETUDES AU PETIT SÉMINAIRE DE GUIDER



 Fondation du Séminaire St Paul de Guider
Le Petit Séminaire Saint Paul de Guider a été fondé en 1987 par l’Archevêque de Garoua d’alors, son Excellence Christian TUMI. La Province Ecclésiastique de Garoua (tout le grand Nord) était vaste, avec très peu de prêtres diocésains – deux seulement dans l’Archidiocèse de Garoua, ordonnés en 1979, et 1986.
Le nouveau Petit Séminaire, placé sous le patronage de St Paul Apôtre des Nations, a profondément modifié le paysage de la province Ecclésiastique ; les fruits sont abondants. 50% des prêtres diocésains de Garoua (soit près de 35 prêtres) sont passés par là ! D’autres anciens petits séminaristes sont devenus prêtres ailleurs (congrégations religieuses, autres diocèses du Cameroun). D’autres encore, laïcs, rendent un bon témoignage au Christ dans leur milieu de vie.
 La fonction du Prêtre : le Sacerdoce
La fonction du prêtre en général s’appelle le sacerdoce. Et le mot « sacerdoce » signifie le fait d’offrir un sacrifice à Dieu.
 Le sacerdoce des baptisés
Tout baptisé est appelé à s’offrir lui-même à Dieu par une vie qui honore le Seigneur, et qui est belle par ses vertus. C’est ce que Saint Paul, le Patron de notre séminaire, nous enseigne : « Je vous exhorte donc, frères, à vous offrir vous-mêmes en sacrifice vivant, saint et agréable à Dieu : ce sera là votre culte spirituel. » (Rm 12, 1) C’est ce qu’on appelle le sacerdoce des baptisés ou sacerdoce commun.
 Le sacerdoce ministériel
Cependant, parmi les fidèles, il en faut qui, en plus offrent un autre sacrifice. Il s’agit des prêtres, dont le ministère est d’offrir le sacrifice qui nous réconcilie avec Dieu, et grâce auquel nos vies peuvent être agréables à Dieu : le sacrifice pur et saint de Jésus, Fils de Dieu, qui s’offre lui-même sur la croix pour le pardon des péchés. C’est le sacerdoce ministériel. Et l’Église a besoin de beaucoup de prêtres, de bons prêtres, de saints prêtres.
 Mais d’où viennent les prêtres ?
La petite histoire – Un évêque à la retraite raconte les débuts de son ministère, et parle d’un petit garçon qui avait entendu les gens de son village répéter ces paroles : « Dieu nous a envoyé un prêtre. » « Voici le prêtre que Dieu nous a envoyé pour nous aider. » Mais savez-vous ce que l’enfant comprenait par-là ? Eh bien, un jour que ce jeune prêtre noir parlait avec lui, l’enfant dit au prêtre avec assurance : « Je sais bien d’où tu viens ; je sais que tu viens du ciel, et que Dieu t’a envoyé chez nous pour nous montrer le chemin. »
Bien sûr les prêtres ne tombent pas du ciel, comme cela ; par contre, il est vrai que c’est Dieu qui les envoie. Mais avant de les envoyer en mission dans telle ou telle communauté, Dieu tout d’abord les choisit parmi les hommes et les appelle. Le Seigneur les appelle à consacrer toute leur vie à son service : c’est la vocation (le mot français "vocation" vient du Latin "vocare" qui veut dire "inviter quelqu’un à venir", "appeler").
 Les Vocations
Dieu peut nous appeler à tout âge. Mais c’est toujours Dieu qui appelle. Une profession, on peut se décider soi-même de s’y engager et de la pratiquer. Mais le sacerdoce ministériel n’est pas une profession, c’est une vocation. C’est-à-dire qu’on y est d’abord appelé par Dieu. Puis, librement, on décide de se mettre à la suite du Seigneur qui nous appelle à le suivre.
Certains n’ont reçu l’appel de Dieu qu’à l’âge adulte, tandis que d’autres ont ressenti, dès l’enfance, le désir profond de devenir prêtre un jour. C’est pour ces derniers que l’Église a institué les Petits Séminaires.
 À quoi sert un Petit Séminaire ?
Ceux qui se disposent à servir leurs frères comme prêtres reçoivent une formation solide en philosophie et en théologie, en Bible et en Spiritualité au Grand Séminaire. Mais pour commencer cette formation de 8 ans il faut que les jeunes gens aient au moins le niveau BAC. Les Jeunes et les enfants qui se sentent appelés mais qui n’ont pas encore atteint ce niveau d’études sont encadrés dans un groupe vocationnel en Paroisse, ou carrément dans un Petit Séminaire, en attendant qu’ils aient le niveau d’études requis pour entrer au Grand Séminaire.
Depuis bientôt 30 ans le Petit Séminaire Saint Paul de Guider forme avec soin les jeunes candidats au sacerdoce. Ils sont aujourd’hui encadrés par 5 prêtres, 1 grand séminariste, et une vingtaine d’enseignants laïcs.
 La vie du Petit Séminariste
Les petits séminaristes de Guider sont en régime d’internat, en dehors des périodes de congés et vacances scolaires où ils rentrent dans leur famille. Et sur leur Campus, les pensionnaires se déploient entre les dortoirs et le réfectoire, entre les terrains de jeu et les espaces de travaux manuels, entre les salles de classes et la majestueuse chapelle où vous accueille une imposante image de l’Apôtre des nations.
 Vie Spirituelle
Du point de vue spirituel, le petit séminariste est un grand privilégié : Messe quotidienne, Confession et direction spirituelle à volonté, Liturgie des heures en communion avec l’Église Universelle (Laudes le matin, Sexte à midi, Vêpres et Complies le soir). Le Petit Séminaire de Guider c’est aussi la familiarisation avec la Parole de Dieu, l’animation de la liturgie à travers différents services (lecture et chant liturgiques, service de l’autel, sacristie), la présence de Dieu lors des repas et des cours, introduits et conclus par la prière.
 Vie académique
Comme les autres institutions de ce type au Cameroun, le Petit Séminaire Saint Paul suit le programme scolaire officiel de la 6ème en Terminale (à Guider, série A4 Allemand exclusivement), enrichi de matières telle que la Catéchèse, l’Éducation à la Vie et à l’Amour (EVA), le Latin ou la musique.

 Loisirs
Réalisations d’art plastique et d’art dramatique, ou concerts de musique ; concours de dissertation philosophique ou de langue anglaise ; compétitions régionales et même nationales des sports scolaires, journées du bilinguisme, et fêtes nationales ; on reconnaît partout les jeunes séminaristes par la joie avec laquelle ils expriment leur talent.
 Qui peut entrer au Petit Séminaire ?
Jésus a choisi pour prêtres des hommes, les apôtres. Pourtant il savait bien que la plus grande de tous les saints (une femme) était là, disponible : la Vierge Marie. L’Église, fidèle à la volonté du Christ, choisit pour le ministère de prêtre seulement des hommes.
Le Séminaire Saint Paul de Guider admet de jeunes garçons baptisés qui ont ressenti l’appel au sacerdoce ministériel, qui cheminent dans un groupe vocationnel depuis au moins 1 an, et qui sont recommandés par leur curé.
CONDITIONS D’ADMISSION
Pour les candidats à la classe de 6ème ou 5ème, un concours est organisé chaque année. Il est possible également d’entrer au niveau de la classe de seconde sur étude du dossier.

CONTACT
Le Curé de votre Paroisse ou
Le Recteur : pauligdr@yahoo.com
Tél : 22 27 54 99 / 696 11 63 89

Dans la même rubrique

SUIVEZ-NOUS


Newsletter
Tous Droits Reservés 2015 - ARCHIDIOCESE DE GAROUA
Développé et hébergé par TELES HOSTING