L’ASSOMPTION DE LA VIERGE MARIE



"MÈRE DE MON SEIGNEUR"

"Le sanctuaire de Dieu, qui est dans le ciel, s’ouvrit" annonce l’Apocalypse, un ciel ouvert à l’aplomb de la terre. Rappelons-nous : le mot "humble" dérive du mot "humus", "terre". l’assomption commence par une "descente" de Dieu qui s’est "penché vers son humble servante". Ainsi naîtra le Fils enfanté pour répandre le bonheur : " D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ?" s’écrie Elisabeth. En prenant chair de Marie, le Christ rejoint tous "les pauvres de Dieu", ces pauvres de toute race, de toute origine, et c’est eux qu’il accueille avec elle aujourd’hui. c’est ainsi qu’elle sera une Eglise de "miséricorde"
Et l’Eglise ? Il ne lui suffit pas de dire "Marie ! Marie !" il faut vivre comme elle dans une dynamique de simplicité et d’humilité

Dans la même rubrique

SUIVEZ-NOUS


Newsletter
Tous Droits Reservés 2015 - ARCHIDIOCESE DE GAROUA
Développé et hébergé par TELES HOSTING