DJABBAMA Monseigneur Faustin



“Croire au Christ signifie vouloir l’unité, vouloir l’unité signifie
vouloir l’église ; vouloir l’église signifie vouloir la communion…
tel est le sens de la prière du Christ : Ut unum sint” (Jean Paul II,
Ut Unum sint n° 9). Tel est aussi le sens de la devise épiscopale de
celui qui prend possession, ce jour, de l’Archidiocèse de Garoua.
L’Archidiocèse de Garoua, en effet, dans toutes ses composantes,
accueille avec joie et enthousiasme son nouvel Archevêque, Mgr
Faustin Ambassa Ndjodo, transféré de Batouri, le 22 octobre dernier
par le Pape François.
Le Peuple de Dieu qui est à Garoua a de la chance de l’avoir comme
pasteur propre. C’est un homme d’église, travailleur, pétri
d’expériences (religieuse, missionnaire et pastorale). Les témoignages
qui fusent de partout depuis sa nomination ne tarissent pas d’éloges
pour lui. Comme l’indique sa devise, il a l’art de rassembler, de motiver
et de fédérer ses frères. Il vient promouvoir l’église, l’unité et la communion.
C’est le lieu pour nous de chanter avec le psalmiste : « Béni
soit celui qui vient au nom du Seigneur ! De la maison du Seigneur,
nous vous bénissons » (Ps 117/118, 26).
Mgr Faustin Ambassa Ndjodo prend possession d’un Diocèse âgé de
70 ans, à partir de la création de la Préfecture apostolique de Garoua,
le 09 janvier 1947. Il s’inscrira certainement dans la continuité de ce
qui a déjà été fait depuis Mgr Yves Plumey en passant par Mgr Christian
Tumi et moi-même. Il fera aussi preuve, je n’en doute point, de beaucoup
de créativité, d’initiatives et d’innovations dans tous les domaines
de la vie diocésaine et provinciale. Nous lui souhaitons un très bon et
fructueux ministère épiscopal comme Archevêque métropolitain de
Garoua. Et nous redisons tous ensemble : « Hosanna ! Béni soit celui
qui vient au nom du Seigneur ! » (Mc11, 9).■
Mgr Antoine NTALOU archevêque émérite de Garoua

Dans la même rubrique

SUIVEZ-NOUS


Newsletter
Tous Droits Reservés 2015 - ARCHIDIOCESE DE GAROUA
Développé et hébergé par TELES HOSTING