Méditation quotidienne ( jeudi 2 careme)



LE BILLET DU CARÊME

Jeudi de la deuxième semaine

Notre vie ici-bas n’est pas sans importance. Elle est tout ce que nous avons.
Mais ce qui compte ce n’est pas simplement nos enfants, nos richesses, nos maisons, nos aptitudes et autres pouvoirs que nous gérons. Ce qui compte c’est notre attitude vis-à-vis de toutes ces choses et de toutes ces gens. La parabole du riche et du pauvre Lazare (Lc 16, 19-31), nous le montre de manière tragique.
Le malheur de ce riche qui manque de cœur et souffre terriblement en enfer est d’avoir refusé de remarquer le pauvre qui mourait de faim à sa porte, et sur les plaies duquel ses chiens prenaient leur dessert... Aujourd’hui, qui meurt à ma porte en quête de pain, de pardon, d’attention, de justice et d’amour, ... d’évangile en paroles et en actes ? Cet autre, ce pauvre, est "un don pour moi" (intuition de Saint-François d’Assise reprise par le pape François dans son message de Carême 2017). Ce pauvre est pour moi un chemin vers le ciel si je le regarde avec les yeux de Dieu, l’accueille avec le cœur de Dieu, et le sers avec tout ces dons sur lesquels, par la grâce de Dieu, j’ai le titre de gardien et de gérant pour le bien de tous.

Dans la même rubrique

SUIVEZ-NOUS


Newsletter
Tous Droits Reservés 2015 - ARCHIDIOCESE DE GAROUA
Développé et hébergé par TELES HOSTING