Méditation quotidienne ( vendredi 2 careme)



LE BILLET DU CARÊME

Vendredi de la deuxième semaine

Quand des frères se font la guerre ...
Quand des frères se font la guerre ils cessent d’être des frères.
Un frère ne tue pas son frère, comme Caïn qui a tué Abel, ou comme les fils de Jacob qui se dirent l’un à l’autre : " Voici l’expert en songes qui arrive ! C’est le moment, allons-y, tuons-le ... et on verra ce que voulaient dire ses songes ! " (Gn 37, 20)
Le Dieu d’amour n’a pas prévu que des frères se fassent la guerre. Quand des frères se font la guerre et cessent de se reconnaître frères, Dieu, Lui, demeure leur Père.
C’est ainsi que le Seigneur, dans sa providence, rassembla en Égypte Joseph et ses frères meurtriers, et en fit à nouveau une famille et un peuple. Les uns, le Seigneur les sauva de la famine, et l’autre (Joseph), il le sauva de l’esclavage. Mais tous, Dieu les sauva de la haine et de la jalousie morbide ; tous, Dieu les guérit des blessures de souvenirs pénibles, afin qu’ils soient à nouveau des frères, par la grâce du pardon qui régénère et le don de la paix.

Dans la même rubrique

SUIVEZ-NOUS


Newsletter
Tous Droits Reservés 2015 - ARCHIDIOCESE DE GAROUA
Développé et hébergé par TELES HOSTING