Mardi saint



LE BILLET DU CARÊME

Mardi Saint
Nous approchons du jour très saint nous allons célébrer la résurrection du Seigneur. Il est ressuscité parce qu’il est mort, parce qu’il a accepté la mort, de la part des hommes remplis de haine. Mais en vérité c’est lui qui a tué la mort, lui enlevant son pouvoir et son dard venimeux qui est le péché. En vérité le péché a été la cause de sa mort, mais non pas son péché car il est sans péché. En vérité il nous délivre du péché et de la mort en prenant sur lui la mort que nous méritions à cause de nos péchés ; si bien que par sa résurrection la mort est engloutie par la victoire (1 Co 15, 54-57) ! Nous t’adorons, ô Christ, et nous te bénissons parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.
Ainsi, Pâques de la résurrection du Christ fait écho au Vendredi Saint de la mort sur la croix. Et le Vendredi Saint où il donne sa vie sur la croix pour nous sauver concrétise le Jeudi Saint, le dernier repas avec ses disciples, où Jésus donne à ses Apôtres le mémorial de son corps et de son sang, instituant l’Eucharistie et le sacerdoce. En vérité il est le seul prêtre et tous les autres qu’il a choisis sont prêtres en lui ; tout comme il est le Fils unique et tous les autres qui l’a engendrés sont fils ou filles en lui. En vérité, vrai Dieu et vrai homme, il est le seul chemin vers le Père (Jn 14, 6). Nous t’adorons, ô Christ, et nous te bénissons parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.

Dans la même rubrique

SUIVEZ-NOUS


Newsletter
Tous Droits Reservés 2015 - ARCHIDIOCESE DE GAROUA
Développé et hébergé par TELES HOSTING