JE FAIS TOUJOURS LES MÊMES PÉCHÉS : À QUOI ÇA SERT DE ME CONFESSER ?



Je salis mes dents tous les jours… à quoi bon les laver ??? comparaison n’est pas raison, mais de la même manière que le lavage des dents empêche l’accumulation de substances néfastes, la confession régulière empêche l’accumulation de ce qui nous blesse : le péché.

On peut se poser la question : est-ce que ma situation ne serait pas pire si je ne confessais pas ces péchés réguliers avec une égale régularité. Il est plutôt heureux que nous ne poussions pas l’originalité à commettre des péchés nouveaux à chaque fois.

C’est au cœur de cette humanité laborieuse, qui avance si lentement sur le chemin de la sainteté, que Dieu veut venir nous rejoindre, avec la patience d’un pédagogue. Car c’est cela la confession : se laisser rejoindre par le Christ, sauveur.

Puisque je fais les mêmes péchés, il est bon que le bon médecin de nos âmes vienne régulièrement soigner celles-ci : peu importe que le péché soit le même ou différent, de toute façon il blesse notre être, et ce que Jésus vient apporter : la guérison.

A chaque confession le Seigneur me renouvelle dans la force pour que je sois plus fort pour lutter. Nous avons besoin de cette force régulière car le combat spirituel nous éprouve et lui il est bien régulier.

Dans la même rubrique

SUIVEZ-NOUS


Newsletter
Tous Droits Reservés 2015 - ARCHIDIOCESE DE GAROUA
Développé et hébergé par TELES HOSTING