Comment reconnaître les signes de l’appel ?



Il y a des signes intérieurs et c’est à toi de les identifier :

Tu aimes rencontrer le Seigneur en tête à tête dans la prière.
Les paroles de Jésus dans l’Evangile, loin de te laisser indifférent, te touchent au contraire profondément.
Tu ressens de la paix et de la joie quand tu participes à une retraite, à un pèlerinage ou à un rassemblement de jeunes chrétiens.
Tu aimes l’Église, malgré tout le mal qu’on peut dire d’elle, malgré les fautes que tu aperçois en elle et que tu déplores.
Tu perçois quelque chose de grand, de beau et de vrai dans le célibat, même si tu n’es pas sûr que tu en sois tout à fait capable.
Tu éprouves le désir de te donner aux autres, de consacrer ta vie pour une belle et juste cause.

Ce sont là quelques indices qui peuvent te suggérer que le Seigneur t’appelle à une vocation particulière dans l’Église : prêtre, religieuse, religieux, consacré(e).
Il y a aussi des signes extérieurs :

L’avis d’un accompagnateur spirituel, qui ne décide pas à ta place, mais en qui tu as confiance et qui est là, à tes côtés, pour encourager tes projets ou éventuellement les freiner.
Lle jugement de ceux (ou celles) qui dans l’Église ont reçu la responsabilité de vérifier l’authenticité de ta vocation ; jugement auquel tu peux t’en remettre paisiblement, le cœur confiant, car c’est par l’Église et en elle que Dieu transmet toujours ses appels.

Dans la même rubrique

SUIVEZ-NOUS


Newsletter
Tous Droits Reservés 2015 - ARCHIDIOCESE DE GAROUA
Développé et hébergé par TELES HOSTING