Méditation quotidienne (mardi 5 carême)



LE BILLET DU CARÊME

Mardi de la cinquième semaine
La jeunesse de l’amour
Le Seigneur Dieu a porté le peuple d’Israël tout contre sa joue comme un nourrisson ; il l’a chéri et lui a montré sa faveur. Que n’a-t-il fait pour son peuple ? (Is 5, 4.7) Mais eux, après s’être émerveillés, se sont fatigués de lui. Ingrats et désespérés, ils disaient : "Pourquoi nous avoir fait monter d’Égypte ? Était-ce pour nous faire mourir dans le désert, où il n’y a ni pain ni eau ? Nous sommes dégoûtés de cette nourriture misérable !" (Nb 21,5).
La manne qui, miraculeusement, tombait chaque jour dans le camp pour les nourrir, ils l’appelèrent "une nourriture misérable". Leur amour, inauthentique et égoïste, qui s’attachait aux dons plutôt qu’au Donateur des dons, a vite fait de s’essouffler.
Que jamais il ne nous arrive de mépriser l’amour de Dieu pour nous, manifesté dans la passion et la mort du Christ Sauveur, dans la doctrine sûre et la Parole de vérité, dans les sacrements, dans la vie communautaire, dans le ministère apostolique et dans la vie familiale. Au contraire, que notre amour pour Dieu chaque jour se renouvelle. Et que notre gratitude pour le Seigneur fleurisse au quotidien, tandis que notre discernement s’approfondit, et qu’il nous fait découvrir les merveilles de son amour éternel.

Dans la même rubrique

SUIVEZ-NOUS


Newsletter
Tous Droits Reservés 2015 - ARCHIDIOCESE DE GAROUA
Développé et hébergé par TELES HOSTING