Méditation quotidienne (mercredi 5 carême)



LE BILLET DU CARÊME

Mercredi de la cinquième semaine
Libres par la puissance de Dieu
Il est arrivé dans l’histoire d’Israël que trois jeunes gens, en exil à Babylone, ont été sommés d’adorer la statue d’or érigée par le roi, sans quoi il seraient jetés vivants dans un grand feu. Voici quelle fut la réponse de Sidrac, Misac et Abdénago, adorateurs du vrai Dieu : "Si notre Dieu, que nous servons, peut nous délivrer, il nous délivrera de la fournaise de feu ardent et de ta main, ô roi. Et même s’il ne le fait pas, sois-en bien sûr, ô roi : nous ne servirons pas tes dieux, nous n’adorerons pas la statue d’or que tu as érigée." (Dn 3, 17-18)
Libres devant la menace, ils furent aussi libres dans le feu, où il se promenaient librement, indemnes ! La puissance de Dieu est à l’ œuvre pour sauver ceux qui croient en lui. Il a choisi de les sauver par sa Parole, sa Parole faite chair, sa Parole de Vérité.
La parole libère, mais prenons garde à la manière dont nous écoutons. Car la Parole libère ceux qui, vraiment, mettent leur foi en Dieu et acceptent de se détacher de leurs péchés. Qui commet le péché est esclave du péché (Jn 8, 34). Soumettons nous à la puissance de Dieu, à l’œuvre pour nous libérer par la parole de vérité.

Dans la même rubrique

SUIVEZ-NOUS


Newsletter
Tous Droits Reservés 2015 - ARCHIDIOCESE DE GAROUA
Développé et hébergé par TELES HOSTING