Méditation quotidienne (vendredi 5 careme)



LE BILLET DU CARÊME

Vendredi de la cinquième semaine
Quête de bonheur terrestre ou recherche de de Dieu ?
On a critiqué à raison les Témoins de Jéhovah pour leur présentation de la fin des temps dans un paradis terrestre sans la présence de Dieu. Car ce que Jésus nous promet c’est plutôt une place dans la maison de son Père, avec lui (cf. Jn 14, 2-3). C’est la présence de Dieu qui fait le paradis ! Une erreur analogue est à éviter : c’est la recherche d’une vie paradisiaque avant l’heure, dès ici bas.
Dans cette autre vision erronée, on considère la moindre difficulté matérielle comme une priorité de combat spirituel, tandis que des chantiers entiers de conversion sont ignorés dans notre vie. Nous nous battons dans la prière pour obtenir ce que nous voulons, mais nous faisons la sourde oreille à ce que Dieu attend de nous. Le temps de Carême est aussi l’occasion d’élaguer et de purifier tout ce qui étouffe notre relation avec Dieu, et pourrit nos relations avec notre prochain.
Devant les obstacles à notre sanctification en priorité, mais aussi face aux difficultés de tous ordres, implorons avec confiance le Seigneur de combattre pour nous, et louons-le par avance car il nous aime. À lui la victoire ! "Louez le Seigneur : il a délivré le malheureux de la main des méchants" (Jr 20,13). "Dieu mon libérateur, le rocher qui m’abrite, mon bouclier, mon fort, mon arme de victoire !" (Ps 18, 3)

Dans la même rubrique

SUIVEZ-NOUS


Newsletter
Tous Droits Reservés 2015 - ARCHIDIOCESE DE GAROUA
Développé et hébergé par TELES HOSTING