Clin d’oeil sur les orientations pastorales 2017-2023



Clin d’oeil sur les orientations pastorales 2017-2023

Les acteurs principaux de la vie de notre Archidiocèse, au-jourd’hui, ne peuvent pas manquer de se référer à l’his-toire septuagénaire de l’annonce de

Jésus-Christ et de la consolidation du peuple de Dieu dans notre contrée. Nous n’avons pas seulement le devoir de faire mémoire de ceux qui nous ont précédés, à divers titres, sur ce terrain. Nous avons également la mission de poursuivre leur œuvre, le plus loin pos-sible ; quitte à vouloir reconstruire leurs rêves les moins explicites. Des fonda-teurs à leurs différents successeurs, de générations en générations, d’innom-brables agents pastoraux, hommes et femmes, de diverses origines, se sont investis sur des champs tout aussi di-vers qu’exigeants. Certains y ont laissé énergies, santé, et même la vie. Il n’a jamais été question d’un engagement à tout vent, sans balise ni repère.

Pour marquer une nouvelle séquence de cette histoire, il nous a plu d’élaborer des orientations pastorales qui, dans leur visée, nous invitent à ne pas céder à la lassitude et à la routine aux-quelles ce long passé, dans ce qu’il contient comme gloires et défis, pour-rait bien nous conduire. Nous nous tournons vers la Vierge Marie, Mère du Verbe incarné. Dans l’Evangile de l’Annonciation, elle reçoit la mission de porter au monde le Sauveur. Noble et inégalable mission ! Cela est incontes-table. Tout aussi incontestables sont les douleurs qui lui transperceront le cœur dans ce qui lui revient comme partici-pation à l’œuvre de Dieu. Elle dit aux disciples de son Fils : « faites ce qu’il vous dira » (Jn 2,5). Ce qui signifie pour nous, aujourd’hui, scruter la volonté de notre Seigneur et renoncer à donner corps à nos ambitions humaines. Le côté cœur, le jardin secret, de la Vierge Marie nous édifie également. La salutation-instruction de l’Ange Gabriel ne l’a jamais quittée : « Ré-jouis-toi » (Lc 1,28). L’enthousiasme que la Vierge Marie a conservé en elle tout au long de son parcours missionnaire constitue le nœud de l’attitude interne que nous voulons prescrire pour notre Eglise par-ticulière à cette phase de son histoire.
L’enthousiasme peut, sur le champ pastoral, se décliner en plusieurs attitudes parallèles : audace, endurance, joie dans l’effort et le sacrifice, exaltation devant l’œuvre de Dieu, etc.
Au principe de continuité que nous impose l’histoire, l’enthousiasme, dans ses différentes dénotations, nous permet d’en ajouter trois autres : l’enracinement, l’amélioration et l’élargissement. Le tout n’est pas seulement de continuer à faire ce qui a été initié dans le
passé. Il faudra, comme en témoigne cette même histoire, chercher, avec la grâce de Dieu et le secours de la Vierge Marie, à donner profondeur à notre action, à l’améliorer et à l’élargir. La joie de bien faire, la fierté de faire mieux, l’audace de faire plus. Voilà qui doit nous animer partout et en tout. Pour les six prochaines années, nous avons défini quelques champs pastoraux prioritaires. Nous les présentons au Seigneur afin qu’il les bénisse. Nous
nous engageons à s’y investir totalement en suivant nos quatre principes pastoraux. Il s’agira tout d’abord de continuer la consolidation de notre Eglise-Famille. Quelques aménagements
structurels renforceront la fonctionnalité des entités de gouvernement, de gestion et de communion. Des initiatives seront prises pour que ceux qui sont ouverts à la grâce de Dieu y
accèdent avec moins de difficultés extérieures. Cette volonté doit être soutenue par un réel effort pour initier, achever, entretenir et restaurer nombre d’infrastructures.
Une Eglise particulière est une communauté de croyants. Articuler et professer clairement notre foi chrétienne est un objectif majeur. La prédication, l’enseignement catéchétique et la liturgie sont des véhicules de la foi communautaire.
Certains lieux qui constituent aujourd’hui des défis à la stabilité de la vie de foi – comme la famille et la jeunesse – méritent une attention particulière. La tradition de l’engagement
social de l’Eglise sera maintenue. En plus des domaines classiques que sont l’éducation et la santé, conformément au plan d’action du CODAS Caritas Garoua, il faut atteindre et soulager,
dans la mesure du possible, des personnes particulièrement vulnérables.
Les orientations pastorales gardent une dimension formelle. Leur présentation, dans le cadre d’un article de magazine est davantage succincte. Ce n’est pas ici le lieu d’énumérer tous les rêves concrets que nous comptons présenter au Seigneur pour qu’il daigne leur donner
corps, avec notre humaine et indigne collaboration. Des plans d’action seront élaborés par des
structures diocésaines à tous les niveaux. Nous ne voulons pas étouffer l’action de l’Esprit. Il faut seulement que nous continuions la marche en regardant vers la même direction, brandissant notre ferme volonté d’être Un.

Dans la même rubrique

SUIVEZ-NOUS


Newsletter
Tous Droits Reservés 2015 - ARCHIDIOCESE DE GAROUA
Développé et hébergé par TELES HOSTING